Team building – Mythe ou réalité

Team building : favoriser l’esprit d’équipe

Le team building, c’est l’individu au cœur de l’équipe, et c’est l’équipe au sein d’une entité encore plus grande : l’entreprise.

Or, comment l’entreprise peut-elle réussir à faire converger les motivations individuelles de ses membres, leurs efforts hétéroclites, et les objectifs collectifs et communs de l’équipe?

Il pourrait être intéressant de s’attarder à cette question par l’entremise du team building, si en vogue présentement, et d’en juger ses retombées pour y voir au final ce qu’il y a réellement sous le capot.

Le team avant le building

Tel que nous l’apprend Cyril Baqué dans son livre « Esprit d’équipe, motivation et performance : pertinence et impertinence de l’usage de la métaphore sportive dans le monde de l’entreprise », l’étymologie du mot « équipe » proviendrait de l’ancien mot allemand « skiff » qui signifie « bateau ». En effet, cela nous rappelle bien l’idée qu’une équipe est un groupe d’individus embarqués vers une seule et même destination.

On pourrait dès lors définir le travail d’équipe comme étant l’action d’un regroupement de gens qui mettent volontairement en commun leurs ressources vers l’atteinte d’un même but. Pour ce faire, il est primordial que chaque membre de cette unité puisse être perçu comme étant un maillon important de la chaîne. Bref, la somme est plus grande que l’ensemble de ses parties.

Travailler en équipe; une compétence qui se développe

D’entrée de jeu, rappelons que le travail d’équipe se cultive et s’entretient. Pour ce faire, les activités sportives (notamment sous la formule de team building) peuvent offrir des conditions propices à son développement.

Effectivement, le sport et le milieu de l’entreprise se côtoient depuis toujours, notamment sur le volet de la performance. Ces deux milieux offrent en surcroît un véhicule favorable à l’apprentissage et à l’enrichissement sur l’expérience.

En revanche, pour être valable, le team building doit aussi pouvoir offrir un cadre d’action aux participants afin qu’ils puissent réaliser leur plein potentiel et sortir de leur zone de confort. On parle ici davantage d’un team building tactique et non seulement d’un moment de détente entre collègues.

L’objectif ultime est que les individus puissent ressortir grandits de leur expérience, autrement la cible a été manquée.

« Excitement creates energy and energy creates results » – Bill Yoast, Remember This Titan: The Bill Yoast Story: Lessons learned from a Celebrated Coach’s Journey as told to Steve Sullivan.

Le team building vise à susciter l’émotion chez ses participants. En effet, tel que nous le mentionne le célèbre entraîneur de football Bill Yoast, l’émotion est au cœur de la performance et du dépassement de soi.

C’est d’ailleurs par le plaisir qu’on trouve l’énergie qui nous rend infatigables, efficaces et actifs. Ne serait-ce pas formidable que cette énergie se transpose au milieu de travail ? Et que dire des employés qui éprouvent un engagement plus grand que le besoin de « mettre du pain sur la table » ? Et si le travail pouvait se conjuguer et rimer avec les mots réalisation de soi, plaisir et capacité à s’aimer à travers son métier; ne serait-ce pas ainsi de superbes carburants pour faire perdurer la motivation de ses travailleurs?  

Éprouver des émotions en dehors du milieu travail; développer un sentiment d’appartenance chez ses salariés, consolider l’esprit d’équipe; renforcer la cohésion et l’ambiance de travail – voici quelques-unes des lignes directrices qui devraient être au cœur des priorités des entreprises modernes dans ce monde ultra compétitif. C’est ce que peuvent procurer les activités de team building.

Développer au sein d’une équipe la mentalité « us against the world » (nous contre le monde) est un vecteur puissant pour rallier les troupes à la poursuite des objectifs communs. Pour y parvenir, il est crucial pour l’entreprise de démontrer à ses membres qu’elle est souhaite investir les ressources nécessaires pour les aider à atteindre leur pleine actualisation et leur réalisation de soi.

Des bénéfices non négligeables

Il est désormais incontestable que sous ce concept de team building se cache la possibilité de proposer des défis difficiles, mais stimulants à ses participants. Ne serait-ce que le temps d’un après-midi, vous pouvez souder les équipes autour de mises en situation originales et développer une meilleure connaissance de soi en tant qu’individu, après avoir fait face à l’adversité et surmonté une série d’épreuves.

Le team building peut être également bénéfique pour l’entreprise lorsqu’elle est en plein changement organisationnel ou qu’elle vit une période de dysfonctionnement dans ses équipes.

Dans une même perspective, une compagnie peut viser l’intégration de nouveaux salariés à son équipe, assurer la transmission de ses valeurs à ses membres, offrir une ouverture sur les autres, clarifier les attentes et le rôle de chacun au sein d’une équipe ou encore de réduire la distance hiérarchique entre les employés et son manager.

Ceci est sans aborder les bénéfices reliés à la réduction du stress engendré par le travail et les possibilités de prévention à long terme de certains maux tels que l’épuisement au travail, la démotivation et la démobilisation!

Voici d’ailleurs une liste non exhaustive de quelques objectifs qui peuvent être poursuivis par la mise sur pied d’activités de team building :

  • Développer la créativité des employés
  • Développer des compétences en tant qu’équipe
  • Élever les performances globales
  • Augmenter le potentiel de chacun
  • Améliorer les habiletés de communication
  • Orienter la compréhension mutuelle

Le verdict

En somme, les retombées peuvent être illimitées lorsque le tout est bien réalisé et que les activités choisies reflètent bien les intentions de l’entreprise. La clé est d’assurer un retour à la fin des celles-ci, de sorte pour que tous puissent réellement prendre conscience du cheminement accompli et des résultats obtenus.

Tout cela dans une perspective de convergence de la contribution individuelle dans un plus grand tout, puisque c’est véritablement lorsqu’une synergie opère entre les différents membres d’une équipe que la force du nombre peut permettre à une entreprise d’aspirer à de nouveaux sommets. 

Texte de Simon Rouillard-Moreau
Responsable d’événements à la Corporation du Fort St-Jean

Retour